Que des dermatologues

Pour des solutions logiques et sécuritaires

Onychomycose

L’onychomycose, ou mycose des ongles, est une infection fongique qui affecte les ongles des pieds ou des mains. Ceci dit, les ongles d’orteils sont plus souvent touchés.

Tout comme plusieurs autres types d’infections connues, l’onychomycose est une infection courante, contagieuse et évolutive nécessitant une prise en charge et traitement.

On estime que près de 50% des problèmes d’ongles sont associés à des infections fongiques et celles-ci sont dues à des champignons appelés dermatophytes, levures et moisissures, préférant les endroits chauds et humides.

Bien que dans certains cas un échantillon de l’ongle atteint puisse être envoyé pour analyses en laboratoire, on reconnaît plutôt facilement l’onychomycose par des signes visibles à l’œil nu tels que :

– Décoloration de l’ongle (jaunâtre ou brunâtre)
– Fragilité de l’ongle
– Jaunissement et effritement de l’ongle
– Débris sous l’ongle
– Léger épaississement de l’ongle

Il est important de consulter un professionnel de la santé rapidement si une mycose des ongles est soupçonnée, car bien qu’elle puisse sembler anodine et de simple nature esthétique, cette infection peut progresser si non traitée, l’ongle pouvant devenir douloureux et s’épaissir sans compter du fait que l’infection peut s’étendre aux autres ongles et à la peau environnante et engendrer certaines complications.

L’onychomycose étant causée par des champignons préférant les environnements chauds et humides, ceci explique pourquoi elle privilégie les ongles d’orteils plutôt que les mains. On croit que puisque que la circulation sanguine au niveau des pieds est plus faible qu’aux mains, le système immunitaire à cet endroit doit travailler plus fort à combattre l’infection fongique localisée aux pieds. Le champignon causant l’onychomycose sera contracté dans les lieux publics où l’on marche pieds nus tels que les piscines, salles de gym, vestiaires et douches, mais une série d’autres facteurs peuvent causer la mycose des ongles, tels que le partage d’article de toilette (coupe-ongle, lime), le port de chaussures fermées qui conservent l’humidité, un traumatisme à l’ongle ou une autre affection de la peau, etc.

Le saviez-vous?

Les personnes souffrant de diabète sont trois fois plus à risque de faire une onychomycose et la présence d’une mycose est un facteur prédictif important d’ulcère du pied.

Quelques conseils pour prévenir l’onychomycose

1) Gardez toujours vos pieds propres et secs et changez vos bas quotidiennement.

2) Évitez les spas, piscines, douches et vestiaires publiques, endroits très à risque. Si vous devez toutefois les fréquenter, assurez-vous de porter des sandales et bien laver vos mains et pied.

3) Portez des chaussures confortables, bien ajustées à vos pieds.

4) Évitez de partager les outils de toilette tels que coupe-ongle et lime et si vous devez le faire, veillez à bien les désinfecter avec une solution à base d’alcool.

5) Gardez vos ongles coupés courts et taillés en ligne droite.

Mythes et réalités sur l’onychomycose

L’onychomycose est purement esthétique

Bien qu’il est vrai que la plupart des gens atteints d’onychomycose ressentent une gêne en raison de l’apparence de leurs ongles et que cela peut aller jusqu’à cesser certaines activités (baignade, port de sandales, yoga, etc.), il est important de comprendre que l’onychomycose, au même titre que d’autres types d’infection, doit être diagnostiquée et traitée afin d’éviter de possibles complications futures, telles que douleur et problèmes de mobilité.

Le système immunitaire se chargera de tuer le champignon causant la mycose- inutile de traiter

Il est vrai que le système immunitaire joue un rôle important en présence d’une infection, mais en ce qui concerne les ongles d’orteils, la circulation sanguine y étant plus limitée, il est plus difficile pour le système immunitaire de pleinement jouer son rôle alors c’est pourquoi un traitement sera fort probablement requis.

Seul un dermatologue peut diagnostiquer et traiter l’onychomycose

Bien que l’onychomycose est en effet une affection dermatologique et que le dermatologue est le spécialiste des affections de la peau, des cheveux et des ongles, plusieurs professionnels de la santé peuvent répondre à vos questions et vous conseiller tels que médecin de famille, podiatre, infirmière en soins de pieds, infirmière praticienne et pharmacien. Le degré de gravité de votre infection ainsi que l’accès au service de santé dans votre région dicteront, d’une certaine façon, vers qui vous devrez vous diriger. Il est important de comprendre que vous n’êtes pas seul et que plusieurs professionnels peuvent vous aider à travers le diagnostic et traitement de votre onychomycose.

L’infection de l’ongle est due à une mauvaise hygiène

Personne n’est à l’abris de l’onychomycose et l’hygiène n’y est pas pour grand-chose! La mycose des ongles d’orteils est causée par le même champignon qui cause le pied d’athlète. Il suffit d’être en contact avec le champignon. Nous savons aussi que certains facteurs rendent une personne plus vulnérable de développer l’infection, tels que l’âge (55 ans et plus), la circulation sanguine réduite, un système immunitaire affaibli (VIH/SIDA, diabète), blessure antérieure de l’ongle ou une infection de l’ongle.

Options de traitement de l’onychomycose

Il existe de nombreuses façons de traiter l’onychomycose et parfois le professionnel de la santé optera pour une combinaison de plusieurs méthodes de traitement. Il s’agit d’une pathologie difficile à traiter et malheureusement ce ne sont pas tous les patients qui auront une guérison complète. Dans tous les cas, il est important d’avoir des attentes réalistes quant à la durée du traitement puisqu’il faut s’attendre à plusieurs mois avant de voir les premiers résultats et voir l’ongle reprendre une apparence normale (6 mois pour les ongles des mains et environ 12 mois pour les ongles d’orteils). Les traitements pour l’onychomycose sont habituellement classés en trois catégories :

Traitements topiques : Les traitements topiques sont appliqués directement sur l’ongle et agissent en pénétrant le lit de l’ongle atteint afin de combattre le champignon. Bien que certains traitements topiques sont vendus en vente libre en pharmacie, les traitements topiques prescrits par un professionnel de la santé sont reconnus plus efficaces. Les traitements topiques sont habituellement bien tolérés et comportent peu de risques d’effets secondaires graves ou interactions avec d’autres médicaments.

Traitements oraux : Les traitements oraux agissent en transportant le médicament au siège de l’infection (ongle) via la circulation sanguine. Ils sont habituellement utilisés lorsque la mycose se situe à la racine de l’ongle (aussi appelée matrice). Puisqu’ils sont absorbés dans le système, les traitements oraux nécessitent une surveillance quant aux interactions médicamenteuses possibles ainsi que la toxicité au niveau du foie.

Traitements physiques et au laser : Parfois, il faut enlever, en totalité ou en partie, l’ongle touché par l’onychomycose afin de permettre au traitement topique d’être appliqué directement sur le siège de l’infection. Il s’agit d’une intervention relativement simple et sans douleur, effectuée au cabinet du médecin, pouvant aider à éliminer le champignon. Le traitement de la mycose à l’aide de laser est assez nouveau et peu de données sur son efficacité à traiter l’onychomycose sont actuellement disponibles. Ceci dit, il n’est pas impossible que ce type de thérapie soit recommandée par un professionnel de la santé, en ASSOCIATION avec un autre type de traitement.

En conclusion, l’onychomycose est un réel problème de santé, certes esthétique, mais pouvant progresser vers certaines complications. Comme toutes infections, l’onychomycose doit être traitée et les professionnels de la santé sont à même de bien vous conseiller. Il faut plusieurs mois de traitement (et parfois même plus d’un traitement) pour éliminer les champignons à la source de l’infection et s’armer de beaucoup de patience avant la repousse d’un ongle sain.
 

Sources :
Mycosedesongles.ca
Votre guide complet sur la mycose des ongles d’orteil, Valeant Pharmaceuticals International Inc.
American Academy of Dermatology
Canadian Dermatology Association

Il est important de s’assurer de bien suivre les règles de prévention afin de ne pas contracter l’infection et bien respecter les consignes offertes avec le traitement prescrit.